Tour d'Europe en Harley Davidson

 Un extraordinaire tour d'Europe en deux roues

tour d'europe en Harley

Qui n'a pas rêvé une fois dans sa vie de faire une folie... Pour mes 70 ans je me suis payé un gros délire un grand tour d'Europe avec mon Harley Davidson pour les connaisseurs un Softail Héritage 1584 cm3 a injection et mon GPS préféré qui en fait est mon épouse depuis plus de 45 ans. Rassurez vous nous sommes coutumiers du fait, d'ailleurs presque à chaque coup de téléphone d'amis c'est la reflexion "vous êtes où?". Départ début mai de Montpellier coinçé entre un voyage en Thailande et le méga rassemblement Harley de Sturgis reportage a voir ici. 

 Etape 1 Montpellier Lyon (350 kms)

Vue générale de Lyon

On demarre doucement on prend le poul de la route par un petit kilométrage et la honte pour des bikers... par autoroute, mais on voulait voir Fourviére et le vieux Lyon dans la même journée ce fut chose faite. Il nous restait un peu de temps on a loué un tricycle sur la place Bellecour, un must pour visiter toute la capitale des Gaules en peu de temps. Pour reserver c'est sur ce site: www.cyclopolitain.com pour visiter Lyon avec nous c'est ICI. Hôtel choisi Campanile d'Eurexpo à Bron mention Bien. La photo ci dessus prise le Fourviére.

 Etape 2 Lyon Paris (550 kms)

Paris moulin rouge

Encore par liaison autoroutiére, beau temps on avale les kilométres on passe Beaune avec arrêt aux hospices et Auxerre dans la foulée on entre dans la capitale à 13 heures pile ce qui nous fait une belle moyenne mais la faim nous tiraille un peu. On file direct à la gare de Lyon on pose nos valises à l'Ibis (Diderot) mention TB qui posséde l'avantage d'une bouche de métro et de RER en face. Petite entrecôte frites à la brasserie qui le jouxte "entre vignes" mention bien. Bécane garée direction Paris en métro pour une visite de 2 jours. Je vous fais grâce de ces derniéres nous avions fait à l'époque un gros reportage sur Paris ICI.  Je vous rappelle (pour les puristes) que nous faisons parti depuis des lustres du club Harley Davidson Paris Sud Est Chapter.

 Etape 3 Paris Strasbourg 580 kms

petite france Strasbourg


On est d'accord ce n'est pas le chemin le plus court pour rejoindre le nord de l'Europe mais nousavons toujours été incohérent et de plus j'ai vraiment envie d'une choucroute strasbourgeoise. On passe par la cathédrale de Reims où ont été sacré presque tous les rois de France, un peu d'instruction ne peux pas faire de mal. Ca commence a devenir sérieux, la pluie s'invite et on frôle la tallasso gratos dans nos combine noire sensée être étanche. On passe Metz sans s'arrêter ça ne me rappelle pas d'excellents souvenirs militaires et on entre dans la magique ville alsacienne pour une petite visite de la cathédrale et son horloge ainsi que le quartier historique de la petite france. De plus j'ai eu ma merveille la choucroute du restau "Au Gurtlerhoft" a coté de la cathédrale un must. Par mesure d'économie on s'encanaille dans un B and B avec notre bouteille de Limoncello planquée dans la sacoche du brêlon. Notre reportage sur l'Alsace ici.

 Etape 4 Strasbourg Hambourg 740 kms

Hamburg Harley days

Beau temps annonçé en Allemagne on décide un long trajet car on connait le coin. Départ de bonne heure passage du Rhin à Kehl et on fonce plein nord avec un seul arrêt à la trés belle Baden Baden qui me rapellait mon enfance dans les FFA. Repas de midi dans un restauroute des environs de Francfort où rien qu'en regardant le cuistot tu envisages un traitement antibio. C'est le pastaga suivi d'une salade charcutaille qui me sauve l'estomac. Mimi pas folle ne prend pas de risque non plus. Re-départ direct Hambourg, pouquoi cette ville? car on a toujours eu envie de faire les Harley days, mais c'est encore loupé on est fin mai et la concentre c'est fin juin. Tant pis ce sera pour une prochaine. On visite Hambourg pour deux jours: le port, ses canaux et ponts, la splendide mairie sans oublier le quartier Saint Pauli avec ses restos, ses discos, ses bars et clubs de striptease. Mais impossible a s'éterniser demain on reprend la route...

 Etape 5 Hambourg Copenhague 480 kms

Petite siréne Copenhague

La bécane tient bien le coup faut dire qu'on ne la brusque pas trop a part le chargement. On dégage d'Hambourg toujours plein nord vers le Danemark et plus particuliérement sa capitale Copenhague. On passe à Odense pour un petit arrêt encas de midi. Pendant que Mimi regarde la carte routiére moi c'est la carte des vins, sans succés on se rabat sur sandwich Biere (la fameuse Tuborg, bof). Ici aussi on reste 2 jours avec à l'esprit de visiter la petite siréne (vraiment petiote), le Tivoli au centre ville, quelques drakkars et snif snif obligé de faire l'impasse sur Legoland positionné trop loin (Billund). En Harley on a presque honte au vu du nombre de vélos qui circulent ici en silence. Hotel choisi "le grand hotel" au centre, ancien hôtel, parking fermé pour la bécane, 140 euros mention Bien. Attention au Danemark pas d'Euros mais la couronne danoises DKK (une couronne 0.13 euros). Et question tranquilité ici les sdf se balade avec des sacs Vuiton et des Rolex. Notre reportage sur le Danemark ici.

 Etape 6 Copenhague Kalmar 360 kms

pont Danemark Suéde

Départ de Copenhague assez tard pour la Suéde par un grand pont sur la Baltique (40 euros) qui rejoint Malmô où l'on s'arrête dans un resto "le Chili" manger une entrecote pantagruélique. Attention ici ausssi iln ne prennent pas l'euro, c'est la couronne suédoise qui vaut 10 centimes d'euro. Il fait toujours beau bien que la brume commençe a apparaitre en bordure de mer. Le trajet jusqu'a Kalmar est assez morose car on ne peux voir la Baltique et ses plages par contre une multitude de camping cars et de joggers dans une propreté exemplaire. On s'installe dans l'hôtel Best Western plus (100 euros 4 étoiles) un must avec restaurant, piscine couverte et parking motos protégé. La visite de la ville se cantone au château et au centre ville ainsi qu'à sa cathédrale. On a squaté la gigantesque île de Ôland relié au continent pas un pont.

 Etape 7 Kalmar Stockholm 440 kms

suéde capitale

Déja presque 3000 kms au compteur et la fatigue commençe a se faire sentir, le temps quasi au beau fixe malgré que la température commençe a chuter nous gratifie d'un bon moral. On demarre toujours plein Nord direction la capitale suédoise. Toujours assez déçu par la route d'où il est quasi impossible de distinguer la mer baltique. On a envie de frites on arrête a l'entrée de Norrokôping au Mac Do. On entre enfin à Stockholm vers 15 h au milieu d'une multitude de vélos ou le bruit de la Harley fait un peu tache. Marre du deux roues on prend un bus panoramique pour visiter la ville, palais royal,eglises, parc Ekoparken, des espaces verts étonnants etc... Le soir on piétonne dans la vieille ville féerique. Repas au Engelen petit steak house sympa.On rentre à l'hôtel vers minuit frigorifié. Hôtel choisi:   Royal viking hotel  125 euros avec petit dej et protection moto, en plein centre un vrai must. On dormira cette nuit comme des bambins repus.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                

 Etape 8  Stockholm Helsinki (ferry 15 heures equivaut a 480 kms)

st peter line ferry

On pensait faire le tour de la Baltique mais on a pris peur... On traverse donc en Ferry direction la Finlande pour 15 heures de navigation tranquille avec Saint Peter line pour 146 euros a 2 avec cabine interieure. Ca nous fait penser a notre dernier ferry vers les Baléares mais sans la méchante houle.Comme tous les Ferry ça ressemble a une croisiére avec restaurants,casino,concerts et embruns marins pensandant que la bécane est en repos bien mérité dans la cale attaché par une multitudes de cordages, on dirait qu'ils ont eu peur quelle s'envole hihi. Arrivée à Helsinki en zigzagant entres les centaines d'îles qui l'entourent. On file a l'hôtel en sortant non sans mal la bécane de sa sombre cave et une fois prêt nous partons dans la ville qui nous frappe d'abord par sa tranquillité où abondent pleins de jardins et de verdures. On apprend que les visites les plus prisées sont sur les îles alentours mais pas envie aprés 15 h de mer. On choisie les visites a pieds, les églises, la place du marché et pendant qu'on y est le musée national exceptionnel. On vire vers le quartier de Kallio hyper branché et retour a l'hôtel en métro (Holliday Inn) aprés un petit repas ou on goûte aux rennes dans une taverne, pas trop notre goût mais fallait essayer. 

 Etape 9  Helsinki  Saint-Pétersbourg 450 kms

st petersbourg centre

On approche d'un lieu qu'on avait envie de visiter depuis des lustres saint Petersbourg.d'Helsinki a la frontiére avec la Russie la route calme et parsemée de forêt et de petites habitations rouges. Ca se gâte a la douane où un s'amasse une centaine de voitures et camions qui font l'objet d'un contrôle strict. Passeport et visa en main (le prévoir bien avant le départ explications ici ) on évite de remonter la file, l'attente est de 2 heures quand même et on passe sans difficultés avec le visage bienveillant et envieux des douaniers russes. Il est vrai qu'on a profité de l'engouement du gros rassemblement Harley de St Petersbourg qui aurait lieu dans deux mois. On a prévu de rester 3 jours et on se pose au Fortecia Peter hôtel calme pourtant en centre ville avec parking moto, le tout pour 120 euros converti en rouble (ici 1 euros égale 75 rouble RUB). Les visites, aidées par l'hôtel, fait l'objet d'un reportage séparé ici vu la beauté du lieu. Nous avons vu en vrac le principal soit: Musée de l'Hermitage,place du palais ci dessus avec la géante colonne Alexandre, la cathédrale St Kasan, la staue de Catherine et du tsar Pierre 1er fondateur de la ville ainsi que les jardins de la Neva (fleuve) on termine par le théatre Marinsky... le tout fééerique, quand on pense que Staline l'avait rebaptisée  Leningrad au grand dam des autochtones.

 Etape 10  Saint Petersbourg  Tallinn (Estonie)  390 kms

Estonie

C'est avec regret que nous quittons cette ville admirable qui regorge déja de touristes. Direction l'Estonie on réintégre la communauté européenne. Ce pays est regroupé avec la Lettonie et la Lituanie dans un groupe communément appelé les pays baltes et qui on eut leur indépendance aprés l'effondrement de l'URSS. Le ciel est toujours bleu mais la température reste assez clémente. On passe sans problême la frontiére à Narva et à Jôhvi on oblique plein sud vers le lac gigantesque de Peïpous qui sépare le pays de la Russie pour remonter plus tard vers la capitale Tallinn. On a beaucoup aimé les panoramas de l'Estonie composés essensiellement de grands lacs (avec plage de sable)et de forêts la nature ici prend le pas sur tout. On a moins aimé Tallinn la capitale, trop grise, "old town" est le seul endroit touristique agréable avec ses nombreuses églises et cathédrales. On y mange des crêpes comme en Bretagne ? Hôtel choisi Estoria au centre avec parking moto surveillé, mention bien. 

 Etape 11 Tallinn Riga (Lettonie)  380 kms

Lettonie

On va changer de pays Baltes direction la Lettonie le long du golf de Riga. Depuis notre départ il semble qu'on soit protégé par les dieux, que du beau temps et cela continue ici. Les panoramas bucoliques ne changent pas et toujours le même problême pour voir la mer faut prendre des petites routes de traversent. La frontiére avec la Lettonie n'existe plus, a part quelques vestiges, Europe oblige. A 13 heures on est déja à Riga la capitale. La seule différence avec Tallinn est que la ville est coupée en deux par le fleuve Daugava, sinon c'est quasi copie conforme (je ne vais pas me faire que des amis avec cette phrase). On se pose a l'hôtel Gutenbergs un 4 étoiles en centre ville avec parking moto et petit dej pour 90 euros, superbe. On remarque que la vieille ville est inscrite a l'Unesco au même titre que toutes les capitales baltes. On est septique sur les fiabilités de ces inscriptions... Riga comme ses consoeurs nous attire vers la vieille ville  (Vecriga) ses couleurs et ses églises on n'en sort plus. Bref c'est de l'hôtel qu'on a vraiment été séduit.

Etape 12  Riga  Klaipeda Kaunas (Lituanie) 390 kms

lituanie cultures

Ci dessus champs de colza en lituanie.

On quitte la Lettonie avec un temps mitigé et on entre en Lituanie, toujours pays balte un  des plus grand rataché a la communauté européenne et à l'euros une bénédiction pour nous. On évitera en totalité la capitale Vilnius trop à l'interieur des terres et on décide de longer la Baltique jusqu'a Klaipeda. Comme dans tous les pays baltes c'est la splendide vieille ville qui remporte la palme de la visite et celle la particuliérement tortueuse. On mange une bricole et on repart direction Kaunas. Le but étant d'éviter la petite enclave Russe de Kaliningrad coinçée entre la Pologne et la Lituanie qu'on craignez un peu aux dires de certains amis. Kaunas deuxiéme ville de Lituanie jumelé avec Grenoble posséde une histoire francophone assez concréte notamment avec Louis 18 et Napoléon Bonaparte. Les musées sont la pour vous le rappeler. Hôtel choisi l'Ibis au centre avec petit dej et parking motos pour 42 euros, mention bien  pour le rapport qualité prix.

Etape 13 Kaunas  Varsovie (Pologne) 450 kms

fleuve Vistule pologne

Vous avez compris qu'avec ce trajet on cherche la sécurité d'un coté Kaliningrad de l'autre la Bielorussie on craint un peu donc on entre en Pologne et du coup on reste dans la communauté européenne malgré que cette derniére n'a pas encore adopté l'euro (encore le Zloty) mais l'euro est pris par beaucoup d'établissements. Partant de bonne heure, au vu du trajet assez long, on rallie rapidement Varsovie pour 3 jours de repos. Le trajet et comme toujours un mélange de campagne de lacs et de forêt avec des routes toutefois en bon état. Varsovie la capitale que l'on ne connaissait pas nous a emballé par sa vie assez dynamique. A voir en priorité la vieille ville et le château royal. Et pour un petit restau sympa indiscutablement la rue Mokotowska. On n'oublie pas le musée national mais aussi que Varsovie est coupé en deux par le fleuve Vistule et tout ce qui s'y rattache. Je vous laisse le soin de continuer par vous même la visite. Hôtel choisi  Ibis centre ville, magnifique, pour 100 euros/jour avec petit dej mais parking protégé en sus (16 euros).

Etape 14 Varsovie Prague (Hongrie) 710 kms

Prague vieille ville

Photo du pont Charles prise du restaurant flottant dont je me rapelle plus le nom.

On est déja fin mai la bécane tient le coup superbement, trés peu de mauvais temps quasiment peu de pluie et ces trois jours nous ont redonné la pêche pour repartie de plus belle. On décide de tirer directement par les grandes routes sur Prague la superbe capitale hongroise. Départ 8 h du matin pour 700 kms plein sud le plus long trajet de notre périple. Un seul arrêt sérieux a Olesnica pour le plein et un petit casse croute. Moins une la panne d'essence  mais je ne me sers pas encore du petit jerrican de secours. Puis passage de la frontiére abstraite de Hongrie car membre de la communauté européenne aussi et nous voila rendu a l'entrée de Prague. On prend nos quartiers a l'hôtel DUO que nous connaissions pour y avoir séjourné pour les 115 ans d'Harley et pour 3 jours comme a Varsovie. Hôtel de qualité avec grand parking, restaurants un petit luxe pour 90 euros. La ville est féerique si la visite vous tente lisez le reportage avec vidéo que l'on avait fait ici. Attention pas encore l'euro en Hongrie mais la couronne tchéque.

Etape 15  Prague Salzbourg (autriche) 380 kms

Salzbourg vue générale

Photo prise de la forteresse surplombant Sazbourg.

Petit trajet sympa aprés les 700 bornes de Varsovie-Prague sauf que la pluie s'en mêle. On s'équipe de nos combines pour la premiére fois et vogue la galére. Petit arrêt a la frontiére (virtuelle) avec sandwichs biéres et plein d'essence a la station ONO et sous une pluie digne d'un châtiment biblique nous entrons a Salzbourg. Aprés installation à une pension hôtel pour 2 jours (sans comentaires ni mention) nous partons visiter cette splendide cité autrichienne inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO et qui a vu naître Mozart. Les yeux émerveillés par tant de beautés on en oubli même notre apéro quotidien. C'est en funiculaire que l'on monte voir la forteresse qui domine toute la ville. Mais ce qui donne tout son charme à Salzburg c'est indiscutablement les petites rues et tous ses dédales avec de multiples échoppes on se croirait presque à Montmartre sans les peintres.

Etape 16  Salzbourg Parc du Stelvio (Bolzano) 410 kms

col du stelvio

De Salzbourg on a longtemps hésité sur le retour entre Villach, la Slovenie puis Venise et l'Ouest par Innsbruck le col du Stelvio et l'Allemagne. C'est ce dernier qui a été choisi au vu des magnifique paysage offert. Aprés un dejeuner rapide à Innsbruck et un contrôle de la bécane on repart attaquer les lacets du fameux Stelvio, ci dessus en photo et situé a la frontiére Italo Suisse. C'est véritablement féerique, malade du vertige s'abstenir. Attention prudence des épingles où des bus s'y reprennent a plusieurs fois pour tourner et donc reculent! Nous arrivons tout en haut a 17 h et la neige est toujours présente par endroit. On pourrait faire cuire un steak sur les diques de freins. On en profite pour se payer une choucroute et une mousse puis on entame la descente sur Valdidentro, a 10 kms, où on pose nos pénates à l'hotel Holliday House pour une nuit. (80 euros mention T.B.).

Etape 17 Col du Stelvio  lac de Garde 290 kms

Lac de garde italie

Photo du lac de Garde prise au camping Wien

C'est aprés un petit dej pantagruélique et vers 10 heure qu'on entame notre descente italienne sur la Lombardie et plus précisement a Peschiera del garda. Le temps est splendide avec de la grosse fraicheur. On traverse de splendide parcs naturels de montagne pour enfin plonger dans les plaines de Lombardie au bord du grand lac de Garde. On est situé entre vérone et Bergame ce qui promets de belles visites demain. L'hôtel choisi est en fait un camping, le Wien, que l'on connait vu nos escapades pendant l'Européan bike week de Faaker see. Prenez un chalet en bois c'est le meilleur rapport qualité prix (57 euros). Le restaurant du camping est excellent avec vu sur le lac et la piscine est géante. On s'installe pour 2 jours demain sera la visite romantique du balcon de Juliette (Roméo) à Vérone.

Etape 18  Lac de Garde Montpellier 800 kms

trois grasses montpellier

Photo des trois grasses au centre de Montpellier

On est sur le retour,souvent on faisait se trajet en une seule fois par autoroute mais dans ce cas et la fatigue commençant a se faire sentir on fait une étape d'une nuit a Ovada à l'hôtel Belforte un splendide hôtel mais sans restaurant et ils ne courrent pas les rues ici. Il vous faudra aller au centre d'Ovada a 2 kms environ au "ristaurante de l'hôtel Vittoria" ,mention bien, ce qui vous oblige a reprendre la bécane. Le lendemain retour sur l'autoroute et descente vers la méditérranée qu'on longe presque tout le long avec une arrivée sous la pluie à Montpellier. Fin du périple désagréable, on envisage déja de repartir...

Voir un reportage sur Montpellier ici

Conclusion du trip

Les kilométrages sont données à titre indicatif, ils sont le reflet du compteur de notre bécane. On a eu la chance de bénéficier sur tout le mois de mai d'une météo particuliérement clémente. On a été charmé par la beauté de l'Europe en général ainsi que par ses routes presque partout en bon état. On a fait des rencontres passionnantes malgré les barriéres des langues. La moto c'est trés bien comportée comme toujours, le pneu avant est a changer (c'était juste) ainsi qu'un bon lavage devrait lui faire plaisir. Deux derniers conseils: partez avec une bonne révision de votre bécane car plus de 8000 kms n'est pas une paille surtout freins et pneumatiques. Quant a vous il s'agit d'être un minimum en forme une visite chez votre médecin sera souhaitable et n'oubliez pas votre carte européenne d'assurance maladie (gratuite). Bonne route aux lecteurs - Mimi et Alain pour tripriders-